ContentPage

Liste de contrôle: contrôlez vous-même vos tuyaux à vapeur en caoutchouc

Contrôlez vous-même vos tuyaux
à vapeur en caoutchouc



Pour travailler en toute sécurité avec les tuyaux à vapeur, différentes directives ont été établies. Ces directives précisent que l'utilisateur est l'ultime responsable des tuyaux. Il est donc conseillé de vérifier l'état de vos tuyaux régulièrement. Si les tuyaux n'ont pas été utilisés pendant un certain temps, il est particulièrement important de les contrôler avant utilisation.

Heureusement, il n’est pas forcément nécessaire de vous faire aider, vous pouvez effectuer vous-même et en toute simplicité un bon contrôle de base de vos tuyaux. La réalisation d'un contrôle simple ne dure pas longtemps et peut vous éviter d'éventuels problèmes inutiles. Pour vous aider pendant le contrôle, nous avons compilé une liste de contrôle pratique. Vérifiez les points de la liste de contrôle avant l’utilisation du tuyau et vous saurez immédiatement si le tuyau est prêt à l'emploi.

Contrôle 1. Contrôle

Vérifiez la dernière date de contrôle. Les normes ISO6134 et NPR5527 (Code néerlandais de bonnes pratiques pour le contrôle, l'inspection et l'approbation des ensembles de tuyaux industriels en phase d'utilisation) recommandent de tester les tuyaux à vapeur chaque année à 90 bar (à condition que des raccords à vapeur soient utilisés conformément à la norme ISO14423). Ça fait déjà un an ? Faites tester votre tuyau par un spécialiste

Contrôle 2. Dommages extérieurs

Vérifiez si la paroi externe du tuyau est endommagée. Recherchez les fissures, les déchirures, les plis et les autres marques d'usure susceptibles d'endommager les gaines du tuyau. Les gaines endommagées affaiblissent nettement la résistance du tuyau qui risque donc d'éclater pendant l'utilisation. L'utilisateur pourrait se trouver dans une situation dangereuse. Cessez immédiatement d'utiliser un tuyau endommagé ou faites-le revérifier par un spécialiste avant de l'utiliser à nouveau.

Contrôle 3. Surfaces étanches

Vérifiez l'état des surfaces étanches des raccords si le tuyau n'est pas intégré. Assurez-vous particulièrement que les surfaces étanches sont exemptes de rouille. Par ailleurs, les bagues d'étanchéité existantes ne doivent pas être endommagées. En cas de doute, remplacez systématiquement les bagues d'étanchéité.

Contrôle 4. Fixations

Vérifiez si les fixations sont bien serrées sur les tuyaux équipés de colliers de serrage ou de plaques de fixation. Les attaches doivent toujours être parallèles au tuyau. En outre, tous les boulons doivent être logés dans les attaches et fixés correctement. Les plaques de fixation en acier peuvent également rouiller et se briser pendant l'utilisation. Vérifiez donc soigneusement qu'elles ne sont pas rouillées. Remplacez les plaques de fixation si elles sont insuffisamment protégées ou présentent des traces de rouille.

Contrôle 5. Installation

Vérifiez si le tuyau est correctement installé. Veillez tout particulièrement à ce que le tuyau ne se déforme pas trop derrière les raccords et qu'il soit installé de façon suffisamment lâche.

Contrôle 6. Pression de service

Après avoir vérifié les points ci-dessus, contrôlez les raccords et la connexion du tuyau sous pression de service. Remarque : procédez avec prudence ! Introduisez la pression de vapeur lentement et progressivement jusqu'à atteindre la pression de service complète. Si vous ne décelez aucune fuite, le tuyau est de nouveau prêt à l'emploi.

Vous trouvez une fuite de vapeur pendant le test sous pression ? Réduisez à nouveau doucement la pression, puis débranchez le tuyau. En cas de fuite au niveau des plaques de fixation, vous pouvez les serrer plus fortement ou les remplacer. Cessez immédiatement d'utiliser le tuyau si la fuite se trouve dans un autre emplacement ou si les plaques de fixation ne peuvent pas être serrées plus fortement.


Faire tester le tuyau

Le suivi de cette liste de contrôle vous permet de découvrir rapidement d'éventuels dommages causés à l'extérieur du tuyau à vapeur. Si vous rencontrez des défauts pendant la vérification de la liste de contrôle ci-dessus, il est prudent de mettre le tuyau hors service et de résoudre le problème. Cependant, l'intérieur du tuyau n'est pas aussi simple à contrôler. Il est fort possible que l'intérieur des tuyaux à vapeur soit endommagé notamment par un phénomène de popcorning (obstructions dues à des réactions de produits chimiques) ou par des gaines corrodées, sans que vous puissiez le détecter facilement. Pour contrôler les endroits peu visibles, il faut faire appel régulièrement à un expert. L'aide proposée se compose d'une équipe de spécialistes qui procèdent à une évaluation et à des tests plus poussés du tuyau.

Les tests réalisés pour les tuyaux à vapeur sont conformes aux directives en vigueur ISO6134 (tuyaux à vapeur) et NPR5527. Ces deux normes recommandent de soumettre les tuyaux à vapeur à un test de pression tous les six mois. Les tuyaux à vapeur sont testés avec une pression d'essai 5 fois supérieure à la pression de service. Lorsque les gaines du tuyau à vapeur ont été sérieusement endommagées (en profondeur) p. ex. par la corrosion, ou si les gaines ont été abîmées par un objet pointu, le tuyau éclatera prématurément. Les tuyaux qui réussissent le test peuvent être utilisés en toute sécurité. Vous avez besoin d'aide pour tester vos tuyaux ? Veuillez nous contacter directement !